Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Colchiques - Apollinaire

Introduction : Les colchiques symbolisent traditionnellement la fin de l’été, l’AUTOMNE

Thème traditionnel : Femme/Fleur

Cependant, ce poème est étrange, original

 

I.                   Originalité du poème

 

1)      Renversement de la valeur d’un thème (ou cliché)

-          La Colchique est une fleur peu connue

-          « couleur de cerne et de lilas » = mauve, violet ð couleur du semi-deuil (après le noir)

« violâtres » : suffixe à connotation péjorative

-          Originalité du Blason féminin : représentation réelle de la femme, avec sa fatigue : « cernes »

La femme est un poison lent ð ce n’est pas une vision symbolique très élogieuse

-          Répétition du verbe « s’empoisonne » à la rime

-          La rose est traditionnellement la fleur qui symbolise la beauté, là Apollinaire compare la femme aux colchiques, symboles de l’imperfection.

è Perversion du cliché, du topos

 

2)      Jeu de la forme

-          Apollinaire utilise des mots triviaux : « vaches » ou techniques : « vénéneux », qui sont contraires aux principes stylistiques de la poésie

Le terme « joli » est inattendu, en effet il est généralement évité, car trop banal.

Cependant, Apollinaire a montré dans d’autres poèmes qu’il savait utiliser un vocabulaire riche ð c’est donc consciemment qu’il a choisi ces termes-là.

-          L’absence de ponctuation entraîne une ambiguïté du sens : « y fleurit tes yeux » ð ?

ð Ambivalence, polysémie

-          Liberté de versification : les vers  2 et 3 constituent un alexandrin coupé en 2

La troisième strophe est constituée d’une seule longue phrase ð elle allonge le poème

-          L’utilisation du « et » emphatique en début de vers (v7) sert à souligner ce qui suit.

-          Les rimes ressemblent à un système connu, sans totalement s’y conformer

On peut remarquer la présence de rimes riches à 3 sons

-          Jeu avec le sonnet : en rassemblant les vers 2 et 3 qui forment un alexandrin, on remarque que le poème possède les rimes du sonnet (AABB-AABB- 2 tercets)

 

II.                 Symbolique amoureuse

 

1)      Un sentiment contrasté

-          Champs lexicaux traditionnels : « joli » = terme niais, « fleurit », « ma vie pour tes yeux », « enfants », « harmonica », « doucement »

Mais étonnant : « battre » x2

« Dément » suggère la folie ð climat inquiétant romance naïve

-          Chute du poème : « mal fleuri »

« Pour toujours » = caractère irrémédiable

-          Paysage imaginaire et mental

Projection de ce qu’il ressent ð inquiétudes, angoisse (pour Annie)

// Biographie d’Apollinaire : il est tantôt tendre, tantôt violent

ð Destruction par l’amour

-          Renversement étrange du temps : « filles de leurs filles »

 

2)      Vision de l’amour et de la femme

-          Description de la femme comme dangereuse, toxique

Dégradation de la beauté

Envoûtement par les yeux mais mauvais

Synecdoque : les « yeux » qualifient la femme toute entière

ð // Cubisme

-          « vache » : image de la patience, de la lenteur ð l’amour se dégrade avec lenteur

-          « ma vie » : présence du temps

-          « enfants » : désir de retour à l’enfance

-          « filles de leurs filles » : temps qui passe

-          Parallèle entre assonances & sens : « paissant lentement s’empoisonnent » ð musicalité, continuité

                                                                                  9   Mélancolie…                          

-          Juxtaposition d’éléments : // esthétique cubiste

« Hoquetons », « harmonica » = enfance

« Yeux », « paupières » = lyrisme traditionnel

ð Aspect disparate (// Marie Laurencin = peintre)

è Histoire d’apparence simple, prosaïque, mais qui introduit en réalité une vision de l’amour pessimiste, négative par collage

 

Conclusion :

 

-          Une seule couleur présente : le mauve ð du poème romantique

-          Le paysage participe à l’action

« Automne » = saison mentale d’Apollinaire (x3)

-          A l’analyse, le poème parait discontinu, disparate, alors qu’à l’oral on perçoit une musicalité, une continuité. Au final ð mélancolie qui coule

-          Nostalgie du bonheur présumé de l’enfance, de l’insouciance

-          Clichés retournés, renversés ð automne : « Soleil couchant », de Victor Hugo

 

è Le poème est emblématique du recueil : amour malheureux + automne

Mais l’esthétique est renouvelée ð Surprise

 

Autres problématiques :

 

En quoi ce poème est-il emblématique du recueil ?

Etudiez l’effet de surprise. (ð Prosaïque)

 

Ex. : Etudiez l’ambiguïté du poème

 

I.                    Un paysage double à la fois bucolique et symbolique

 

II.                  Des sentiments contrastés

(vision ambigüe de l’amour ; on s’attend aux clichés habituels)

 

(C'était mon texte du Bac -_-'  => 19/20 =D )

Kim 14/07/2017 19:26

Objet d’étude : la poésie
Les colchiques, Alcool
Guillaume Apollinaire


INTRO: Dans ce poème Les Colchiques, la femme est associée à une fleur, la colchique. Mais cette fleur est vénéneuse, c’est un poison. C’est donc l’inverse du mythe de la femme fleur. Ce poème a été pour la première fois publié en 1907 dans le journal la Phalange.
C’est un poème d’inspiration allemande rédigé en 1901 qui narre un échec amoureux. A la même époque, il rencontre Annie Playden.Or, comment Apollinaire mélange-t'il tradition et modernité dans ce poème ?


Particularités : Strophes particulières, rimes et mètre qui font entorse à la règle traditionnelle.
Énonciation: pronom à la première personne, c'est à travers du regard du poète qu'on découvre l'oeuvre.
Thème de l’œuvre : Empoissonnement (cf Médée), thèmes lyriques : amour, mort, fuite du temps, nature.


Problématiques :
- En quoi le texte initial annonce-t-il l'ensemble du poème ?
- Quelles caractéristiques de la poésie moderne présentent ces vers
- Quelles sont la fonction et l'effet des métaphores dans ce poème ?
- Dans quelle mesure ce poème fait-il éloge aux progrès et à la modernité

Comment Apollinaire mélange t'il tradition et innovation dans ce poème ?

Renouvellement d'un thème lyrique ancien: Un sonnet disloqué:

- La forme poétique épouse le trouble de l'amoureux pris au piège de regard de la femme "Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonnent" v-7 et s'accorde à un souffrance et une folie.
- Le poème est en réalité un sonnet caché, les 14 vers et 4 strophes du sonnet sont devenus un ensemble de 15 vers et trois strophes.
- Les système de rimes plates s'éloigne du modèle traditionnel puisque le vers 2 ne fait pas la rime et la ponctuation brise le sonnet puisqu'elle est absente.
- On observe aussi un rime orpheline et pour avoir un mètre en alexandrin, il faut faire entorse à la règle du "e" muet.
---> La versification annonce la dislocation du vers chez les surréalistes comme A.b qui par son audace (faux alexandrins, absence de ponctuation) est en marge de la métrique traditionnelle mais pas entièrement car la forme du sonnet est reconnaissable tout de même, cela mélange trad et modernité.

Un détournement de la tradition lyrique :

- On observe un blason fait pour les yeux d'une femme : le colchique symbolise la femme aimée et la fascination qu'en a le poète, il y a de nombreuses analogies car le colchique rappelle le yeux de la femmes par leur forme et leur couleur. v-4-5, le poème donne privilége a la forme arrondie des pétales pour évoquer celle de l'oeil de la femme
- Le mouvement de la paupière s'assimile au mouvement des pétales agités par le vent v-12
- Double effet du colchique, il attire et donne de la répulsion "couleur de cerne et de lilas" v-4 -> connotation positive du lilas contre "violâtre" -> Maladie et mort.
- Le thème lyrique est renouvelé par les v-4-5 qui évoquent un mouvement circulaire et donc un enfermement "colchique" "yeux" "cette fleur-la"
--> Imagerie chère aux symbolistes: un rêve d'amour et de poison, thème traditionnel renouvelé

Symbolisme énigmatique et burlesque :

-La fleur du colchique symbolise la femme et elle est vénéneuse, par ailleurs le terme « s’empoisonne » revient deux fois dans le poème. Une correspondance s’établit entre les vaches qui s'empoisonnent avec ses colchiques/femme et le poète et on remarque l’auto-dérision d’Apollinaire qui s’assimile à ces vaches, victimes métaphoriquement des femmes. Il y a une construction en miroir : les animaux s’empoisonnent par la fleur et le poète s’empoisonne aussi. Il y a un étiolement de l’amour qui devient un faux-amour .
-On assiste à une Inversion du mythe de la femme-fleur qui devient la femme-poison. La présence du regard qui tue et fascine est récurrente chez Apollinaire. Ici aussi La femme est présentée à travers le regard d'Apollinaire (yeux, paupières). C’est un dialogue à une seule voix, la parole du poète qui s’adresse à la femme aimée qui le tue lentement “lentement” “doucement” “lentes”.
- L’autre élément féminin, c’est les mères filles de leurs filles : au printemps, le colchique donne des fruits et des fleurs en automne, il y a inversion du temps et de la logique.
-Les vers 10-11-12 sont des vers libres à 14 pieds : c’est l’extension maximale de l’alexandrin qui permet d’introduire une autre comparaison : les paupières sont comparées aux fleurs. Donc les paupières et les fleurs vont se flétrir puisqu’elles battent. Le vers s’étire comme l’amour s’étire, comme la fleur flétrie par le battement du vent.
→ Cette superposition de comparaisons permet l’expression d’un amour qui se perd dans un dialogue avec un être qui est absent. Tout en symbolisme et quelque peu burlesque on retrouve l’image d’une femme avec inversion du mythe de la femme fleur. Les vaches symbolisant Apollinaire illustre le mal être du poète à quitter des yeux la femme aimée, et donc d’accepter un chagrin d’amour.

Lily 28/12/2015 11:18

très belle présentation merci bcp cela m'a bien aider à comprendre ce poème félicitation pour ton 19 tu le mérites amplement

winx 05/10/2014 13:25

garde en esprit l'explication l’énonciation et les effets de sens

george 17/02/2015 15:18

n'importe quoi toi t'es vraiment un ou une abruti

Préparation 09/03/2014 12:05

Woah, mais comment as tu fait pour avoir une aussi bonne note ? Jai mon bac blanc oral dans moins de 10jours et j'ai l'impression de me perdre et de faire des choses qui ne servent à rien.. Aurais tu un conseil et une methode ?

Selena 09/06/2014 17:37

Salut, je te conseil de toujours garder en tête pour une analyse pertinente 2 grands axes d'études: L'énonciation/la forme, et la symbolique/l'explication. Ah et bien sur garde à l'esprit ta problématique ;)