Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Scène du Balcon - Acte II scène 2 (l.1 à l. 89)

Introduction :

 

-          Situation dans la pièce : — Avant : scène 1 entre Mercutio et Benvolio

                                          ð Scène grivoise, langage vulgaire : ils se moquent de Roméo

           è Contraste avec la scène du balcon

 

                       — Après : Interruption de la nourrice = personnage prosaïque (= terre à terre)

 

à Roméo et Juliette ne considèrent pas ce que pensent les autres. Sentimental Prosaïque

 

En quoi cette rencontre est-elle exceptionnelle ?

 

I.                   Valeur symbolique du décor ?

 

-          Balcon = mythe

-          Jardin = référence au jardin d’Eden ð lieu protégé, préservé

 

1.       Fenêtre ð Balcon

 

-          Cette scène est appelée à tort « Scène du balcon, puisque dans le texte, ce n’est qu’une « fenêtre »

-          « quelle lumière éclate à la fenêtre ? » = Lumière qui brille : Juliette n’est pas endormie

-          Hauteur : l’Amour prend de la hauteur ð amour prosaïque

-          Mythe : la scène est devenue un modèle

Ex : Reproduction du balcon à Vérone

 

2.       La Nuit

 

-          La nuit leur permet d’avoir une vie qui échappe aux contraintes

ð Refuge (nuit de noces, adieux…)

 

-          Roméo : aime la nuit, regarde la Lune ð contemplatif

(// Benvolio : « le noir lui va si bien »)

-          Juliette : illumine la nuit : « lumineux ange »

-          La nuit permet à Juliette d’avouer son amour : « caché par la nuit »

ð Elle avoue plus tard que seule la nuit lui a permis de faire la déclaration

 

3.       Le jardin

 

-          Décor = signifiant, important ð il est présent dans le texte même, pas que dans les didascalies

-          Jardin = amour impossible : ils risquent la mort : « ce lieu est la mort, vu celui que tu es / Si l’un de mes parents ici te voit »

-          Courage de Roméo : « les murs du jardin sont hauts, durs à franchir », danger : « épées » l.80

è Lieu privilégié où Juliette peut rebaptiser Roméo

-          «  je suis à l’abri » : lieu de refuge

-          // jardin d’Eden ð innocence, pureté

 

II.                 Juliette vue par Roméo

 

1.       Juliette met à nu ses sentiments

 

-          Juliette fait sa déclaration à un Roméo qu’elle croit absent.

La déclaration tourne autour du nom de Roméo

-          Elle s’oppose au nom de Roméo : « Oh sois un autre nom », « retire ton nom »

-          Juliette et Roméo parlent chacun de leur côté, mais ils ont exactement le même langage

 

2.       Juliette = Soleil

 

-          « lumineux ange » ð champ lexical de la lumière

ð Métaphore permise par la nuit

ð Divinité angélique

-          Juliette «  éclaire » sa vie

ð Amour spirituel ( Rosalie, qu’il aimait pour sa beauté)

-          Femme idéalisée

 

3.       La femme qui donne sens à sa vie

 

-          « baptême » = renaissance spirituelle

 

III.              Un amour absolu

 

// Platon : amour humain ð amour divin

          Se détacher de l’enveloppe charnelle vers le monde des idées

Dans la déclaration de Roméo, on retrouve de l’amour néoplatonique (ð pas de relation sexuelle)

 

1.       Le reniement du nom

 

-          Renoncement à tout ce qu’ils ont été : éducation, groupes familiaux et sociaux

-          ð Renaissance de l’individu, qui cherche à mettre ses sentiments personnels au-dessus de tout

-          « je ne serai plus jamais Roméo » : violence du sacrifice du nom

-          Les deux proposent le même sacrifice au nom de leur amour

ð Renoncement à une identité pour une autre identité, celle d’amoureux

 

2.       Amour et Mort

 

-          L’Amour et la Mort sont intimement liés

-          Danger permanent ð issue fatale envisagée

-           // Freud : Eros & Thanatos ð 2 instincts : Reproduction destruction

 

3.       Simplicité de la déclaration de Juliette

 

-          Eloge de Roméo

-          Elle le reconnait uniquement grâce à sa voix : Mes oreilles n’ont pas bu cent paroles encore / De cette bouche, mais j’en reconnais le son »

 

Conclusion :

-          Aube = séparation, retour à la réalité de la vie

-          Scène = parenthèse enchantée dans un monde hostile

ð Hors de la réalité

-          La scène est interrompue par la nourrice.

ð Scène lyrique nourrice

-          La scène du balcon est la scène la plus mythique de la pièce, avec le suicide final

ð Reprise dans Cyrano de Bergerac, d’E. Rostand

               + Auteurs romantiques : ex Ruy Blas de V. Hugo

               + Peintres : (// tableaux sur le site)

è Mythe du 1er amour :

                       . Amour impossible

                       . Amour empêché par la haine des deux familles

Ma 30/12/2015 15:09

c'est super bien mais je trouve que c'est global il n'y a pas assez de détails

bg 26/04/2015 20:40

pourquoi il s'aime pourquoi il sont mort

bg 26/04/2015 20:40

bonjour

Sada 21/04/2013 20:35

pourquoi le balcon est un mythe ?

emma 18/05/2016 17:33

elle est mythique car c'est la première fois qu'ils font leurs aveu d'amour( principalement)