Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Apparition de Julien - De « Descends, animal » à « toujours battu »

Introduction : AUTEUR

ŒUVRE : Le rouge et le noir

PLACE DANS L’ŒUVRE : Portrait du personnage principal

Chapitre 4 : on n’est plus dans l’incipait ð présentation tardive

Julien est présenté dans un contexte particulier :

-          Famille : avec son père

(mortalité infantile forte : le père pensait qu’il allait mourir, à cause de sa fragilité physique)

è Scène violente pour montrer le climat violent, l’autorité abusive du père

Portrait = fonction informative

CONTEXTE : M. de Rênal = industriel

                               Julien = fils d’un paysan enrichi

                               Pb : fragilité physique

                               « ferru de latin » ð clé de sa carrière ecclésiastique

 

Pb : Quelle est la fonction de ce portrait ?

 

I.                    Le contraste entre Julien et son père

 

1)      Un père violent et un fils sensible

 

-          Présentation de Julien comme quelqu’un de différent

ðaccentue le contraste famille / Julien

-          Champ lexical de la violence : « poussa », « battu », « chassant rudement », « animal »(-> c’est plutôt le père qui pourrait être qualifié ainsi)

-          Sensibilité, passion pour la lecture : « affectionnait », « tristement » : livre = bien important

« les joues pourpres » : il rougit d’émotion

Il a les larmes aux yeux car il sait qu’il va être battu

-          Champ lexical de la violence                         Sensibilité

                       Père                                                  Fils

 

2)      Un père fort et un fils faible

 

-          « délicat », « pâleur », « svelte », « frêle » « légèreté » ð qualités d’un aristocrate du XVIIe

-          Julien a des qualités féminines (// rencontre avec Mme de Rênal)

Féminité de Julien virilité d’un bûcheron du Jura

ð Il n’est pas du tout dans son élément, en décalage avec son milieu

-          Jeune homme faible père fort, costaud

 

3)      Un père inculte et un fils instruit

 

-          Référence au Mémorial de Ste Hélène = mémoires de Napoléon exilé ð livre interdit ( faiblesse)

ð Bonapartisme de Julien annoncé

-          Son père ne sait pas ce qu’il lit : il ne sait pas lire

Père = ignare, inculte

-          Aucune réaction du père lorsque le livre tombe ð irrespect (Julien)

-          Ce l’est pas le seul livre que Julien lit : « qu’il affectionnait le plus »

 

II.                 Un être différent et incompris

 

1)      Un jeune homme original

 

-          Beauté non canonique mais regard expressif : « de grands yeux noirs »

ð Réflexion ð Intelligence

-          « Feu » = passion (métaphore)

 

2)      Victime d’un rejet

 

-          Superlatif « la haine la plus féroce »

ð univers uniquement masculin

ð haine envers toute sa famille et envers la ville : « il haïssait ses frères », « il abhorrait »

-          Sentiment de haine / mépris du père envers son fils

= intellectuel dans un milieu inculte

 

III.                Un héros romanesque (tourmenté)

 

1)      Attente d’une revanche chez Julien

 

-          Homme passionné par la lecture : on s’attend à ce qu’il soit passif ð c’est un faible en apparence seulement

-          MAIS Violence ð on attend une revanche sue cette enfance désastreuse

-          Attente chez le lecteur due au contraste : faiblesse physique force morale

-          Le lecteur et Julien sont du même monde : lecteur de Stendhal = cultivé, sensible ( père)

ð compassion, pitié

ð Complicité extrême entre le lecteur et Julien

-          Justification du désir de changer de milieu ð c’est naturellement que l’on va suivre l’ascendance de Julien

-          Le lecteur partage les aspirations de Julien

 

2)      Un héros romantique

 

Cf. Ressources générales : le romantisme, le héros romantique

 

-          Solitude (morale)

-          Aspect pensif : « force intérieure », « pâle »

-          Goût pour l’héroïsme : modèle = Bonaparte

-          Texte complémentaire : lecture de Chatterton de Vigny

Liens : pâleur, force d’esprit

-          René de Châteaubriant : « seul sur Terre » (// Julien)

ð Lorsqu’il part, c’est comme si l’on avait oublié son passage

-          2 Issues :     ð Dépression, suicide

-                                 ð action (contre la société)

 

Conclusion : Topos (= thème récurent, passage obligé)

On ne peut pas sauter ce passage

ð Mise en place obligatoire du personnage principal

guigui 06/02/2014 17:41

merci pour cette explication très utile